« Tom » Mulcair, le Conservateur de garde-robe?

On ne pourrait imaginer sources plus éloignées idéologiquement. Pourtant, quand on compare ces textes du National Post et du site de « la gauche en mouvement au Québec » Presse-toi à gauche, même constat: Mulcair, homme de droite.

Capture d’écran 2015-08-26 à 06.44.17

Dans l‘article du National Post, le journaliste Tristin Hopper pointe certains éléments qui rappellent que le parcours idéologique du chef du NPD en fait un homme de droite. Il évoque les tractations bien réelles engagées par Mulcair et les Conservateurs en 2007 en vue d’un poste au sein du parti; l’apologie avérée par Mulcair de la Dame de fer Maggie Thatcher; le souvenir de nombreux députés actuels et passés de l’Assemblée nationale qui n’hésitent pas à qualifier Mulcair d’homme idéologiquement à droite;

Capture d’écran 2015-08-26 à 06.54.16

ce à quoi on peut aussi ajouter, notamment, le témoignage de l’ancien député libéral provincial devenu Conservateur Lawrence Cannon qui a admis les tractations de Mulcair avec les Conservateurs; suivent ensuite les dossiers d’Israel (Mulcair est un inconditionnel de la défense d’Israel, au point d’évincer des candidats qui contestent cet état), de la loi 101 qu’il a combattu de façon engagée et sa position sur le libre échange qui est en droite ligne avec celle des Conservateurs.

Le plus intéressant à mon sens, et le journaliste termine là dessus, c’est le rappel de la mise en garde servie par un ténor de la gauche canadienne (il ne prend pas peur devant cet épithète lui!) et du NPD Ed Broadbent lors de la chefferie du parti en 2011. Broadbent a tenté da barrer le chemin de Tom Mulcair en mettant en garde les militants que selon lui, le parti devait absolument demeurer à la gauche du centre politiquement.

L’avenir a donné raison à Ed Broadbent et Mulcair a systématiquement, méthodiquement, déplacé le NPD vers le centre et, l’appât du pouvoir aidant, de plus en plus vers la droite.

La triste « Mulcair-isation » du NPD

Et pourtant, ça ne date pas d’hier cette critique d’un « Conservateur de garde-robe » qui pousse à droite le parti des « progressistes » canadien. Le blogueur de gauche Pierre Beaudet s’en désolait déjà l’an dernier. Un texte fort intéressant qui rappelle les racines de gauche du NPD et ce « virage » opéré par le chef actuel du NPD en un autre parti de centre-droite. Extrait :

Capture d’écran 2015-08-26 à 07.15.31

Presse-toi à gauche reproduit d’ailleurs une traduction d’un texte de Yves Engler qui était très critique des positions de Mulcair : « Le « N » dans « NPD » veut maintenant dire Néolibéral ». Les mêmes exemples sont cités; appui équivoque au libre échange, politiques de la droite néolibérale, la conclusion de ce texte est marquante :

« Un parti social démocrate motivé par l’amélioration de la société et non par la prise du pouvoir, aurait sauté à pieds joints sur la proposition du FMI. Mais, le chef du NPD était plus occupé à se départir de la candidate Linda McQuaig dans Toronto centre lors de l’élection partielle ; elle avait soutenu antérieurement que le taux d’imposition des plus riches devrait être à 70%. Là-dessus, M. Mulcair a déclaré au National Post : « Attention ! Elle n’a rien dit qui soit contraire aux politiques du parti (depuis qu’elle est devenue candidate). Elle est une intellectuelle avec une audience publique et elle a écrit toutes sortes de textes. Mais nous avons déposé une offre devant les Canadiens-nes…L’augmentation des impôts sur les revenus des individus n’en fait pas parti ».

Il va arriver un moment où les progressistes, membres de ce parti, vont devoir se demander jusqu’où ils et elles seront d’accord pour continuer d’avancer sur le sentier néo libéral. Pour le moment, ces membres ont le devoir d’informer leur chef de leur opposition au AECG et qu’une sérieuse augmentation d’impôt sur les revenus des riches s’impose. »

Voilà précisément la question que doit se poser la gauche canadienne (et implicitement la gauche au Québec), jusqu’où aller dans la perversion des idéaux de gauche afin de s’accaparer du pouvoir et le remettre entre les mains d’un « Conservateur » de garde-robe?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s